Rédigé par : Loris Vitry (coach personnel)



Tout être humain dispose d’énergie spirituelle qui participe à son épanouissement.

Cette énergie doit donc être entretenue et surtout augmenter afin d’accroître ses bienfaits.

Parmi les nombreux moyens pouvant contribuer à l’augmentation de son taux vibratoire figure le Yoga.

Celui-ci se compose d’une multitude de pratiques différentes.

Mais lesquelles participent le plus à l’augmentation du taux de vibration ?

Taux vibratoire et yoga : les meilleures pratiques ?

 

Les différentes postures

Le yoga compte une multitude de postures aussi variées les unes que les autres.

Mais certaines sont plus adaptées en ce qui concerne l’augmentation de son taux vibratoire.

Chien tête en bas

Il s’agit de l’une des postures les plus pratiquées dans le yoga.

Facile à exécuter pour les novices, elle consiste à disposer son corps en forme de V inversée.

Encore appelée position du dauphin, elle est exécutée en se couchant face contre terre sur un tapis.

Elle consiste ensuite à maintenir ses mains au niveau de ses épaules, et ses genoux au niveau de ses hanches.

L’on soulève ensuite, aussi haut que possible, ses hanches et ses genoux tout en gardant ces derniers complètement tendus.

Cette posture est idéale pour l’augmentation du taux vibratoire.

Elle contribue en effet à la réduction du stress et à l’augmentation de l’énergie dans les os et les muscles.

Chien museau face au ciel

Cette posture imite celle du chien.

Elle consiste à soutenir le poids de tout le corps uniquement sur les mains et les pieds.

Elle s’exécute en s’allongeant sur le ventre, puis en se redressant en prenant appui uniquement sur les mains et sur la pointe des pieds.

Il faut ensuite veiller à regarder vers le haut en arquant son dos vers l’arrière.

Cette posture tonifie les muscles du bras, des épaules, de la poitrine et des genoux.

Elle renferme les fessiers et favorise une excellente respiration.

Plusieurs autres postures contribuent également à l’augmentation du taux vibratoire telles que les postures du Guerrier 1, du chameau modifié et autres.

La méditation

La méditation est un exercice qui peut être pratiqué aussi bien au cours du yoga, mais aussi en dehors.

Il s’agit d’un exercice mental qui consiste à focaliser toute son attention sur un objet donné, une image, un son ou sur rien du tout.

Ce faisant, elle contribue à vider son esprit de tout élément externe.

Cela contribue à l’augmentation de son taux de vibration, car elle engendre le calme, la sérénité, mais aussi une relaxation de tout le corps.

La respiration

La respiration fait partie des meilleures pratiques du yoga pouvant contribuer à l’augmentation de son taux vibratoire.

Bien que la respiration soit naturellement associée à certaines postures, il en existe plusieurs types.

Autrement dit, certaines formes de respiration sont plus bénéfiques que d’autres en ce qui concerne l’augmentation de son taux de vibration.

La respiration solaire

La respiration solaire est la meilleure forme de respiration dans ce contexte, car elle contribue à la diffusion de l’énergie à travers tout le corps.

Elle participe aussi à la tonification de l’organisme et à l’augmentation des facultés cognitives.

En somme, il apparaît que le yoga constitue un excellent moyen pour l’augmentation de son taux vibratoire.

Certaines de ses pratiques et postures apparaissent néanmoins plus adaptées que d’autres, et constituent ainsi les plus appropriées à mettre en œuvre.


Ebook gratuit : les secrets du pendule pour communiquer avec l'invisible !


Lire aussi :

Comment utiliser les fréquences sacrées ?

Comment vibrer avec les fréquences de l’Univers ?