Rédigé par : Loris Vitry (Thérapeute Energétique)
Validé par : Cathy Maillot (Ostéopathe D.O)



Tout être humain possède ses propres vibrations, une énergie qui vibre sous forme de fréquences.

Cette énergie peut être mesurable et peut varier.

Le taux vibratoire peut donc être élevé, bas.

En effet, un taux vibratoire bas ne serait pas sans conséquence.

Quelles peuvent être les conséquences d’un taux vibratoire bas sur la santé ?

Taux vibratoire bas : conséquences sur votre santé ?

Quels sont les conséquences sur la santé d'un taux vibratoire bas ?

Le stress

Avoir un taux vibratoire bas peut être très stressant, car il crée une déconnexion avec le monde.

Cela peut entraîner une difficulté à suivre le cours normal de votre vie.

Il crée ainsi un stress considérable sur l’individu qui ne dégage pas la même énergie que son entourage.

Ce stress peut à son tour donner naissance à des états d’angoisse, des phobies et même des idées suicidaires.

La dépression

Un taux de variation bas agit sur le cerveau d’une personne.

Également, il étouffe toute la positivité que dégage un individu.

En réalité, ce dernier peut pousser l’individu à penser que les situations qu’il traverse ne pourront plus jamais s’améliorer.

Cela l’amène à se sentir au plus mal et suscite en lui l’envie de tout abandonner.

Ceci plonge la personne dans une profonde dépression.

Une fatigue chronique

Une personne avec un taux vibratoire faible se retrouve à faire plus d’efforts que prévu pour évoluer dans la vie.

Ces efforts permanents peuvent causer un état de fatigue difficile à surmonter.

La fatigue quant à elle va diminuer la capacité de l’individu à réaliser des activités habituelles ainsi que sa productivité.

 

Par ailleurs, l’impression de devoir investir une quantité d’énergie dont on ne dispose pas forcément pour obtenir un résultat qui n’a rien d’exceptionnel n’est pas moins épuisante.

La vie pour l’individu ne devient plus qu’une succession d’efforts et une souffrance interminable.

L’instabilité émotionnelle

C’est très fréquent de se retrouver à pleurer ou à s’inquiéter pour des situations sans importance quand vous avez un taux vibratoire bas.

Cette émotivité peut se traduire par des réactions intenses (des pleurs faciles et des tristesses inattendues) face aux événements.

À cet effet, les sensations hystériques, la panique, l’anxiété, la tristesse et les plaintes peuvent devenir fréquentes.

D’un autre côté, il peut s’agir d’une situation inverse où l’individu peut être désintéressé et totalement déconnecté du monde, trop renfermé pour être capable de manifester un semblant d’émotion.

C’est une situation où on peut être hypersensible ou pas sensible du tout.

Les maladies

Un taux vibratoire bas va affaiblir le système immunitaire et donner libre cours à plusieurs maladies.

Au départ, il peut s’agir de simples vertiges, de fatigue, de troubles de la vue, de courbatures, de migraines ou d’allergies, mais cela peut très vite évoluer et entraîner des maladies plus graves.

À titre d’exemple, cela peut être des maladies neurologiques (d’Alzheimer ou de Parkinson), le cancer, les douleurs cardiaques ou la perte de mémoire.

En somme, la régulation du taux vibratoire est l’un des facteurs contribuant à la bonne santé de tout individu.

Cela dit, lorsqu’il est bas, il peut avoir des conséquences multiples sur la santé.

Ces dernières peuvent être d’ordre physique, émotionnel ou même spirituel.

Il est alors important d’adopter l’une ou l’autre des techniques qui permettent de stabiliser votre taux vibratoire.


Ebook gratuit : les secrets du pendule pour communiquer avec l'invisible !


Lire aussi :

Taux vibratoire à zéro 0 : que faire ?

Taux vibratoire bas dans une maison : attention danger !