Rédigé par : Loris Vitry (coach personnel)



Toute chose, qu’elle soit vivante ou non, émet des vibrations.

Sans cette énergie et ces ondes magnétiques, la vie ne saurait être possible et un déplacement même cinétique n’aurait pas eu lieu.

Cette fréquence vibratoire en constante mutation est influencée par tout ce qui entoure l’objet ou l’être vivant.

Chez une personne, la donne est plus complexe et les fluctuations sont plus fréquentes.

Alors se pose la question de l’évaluation de cette fréquence vibratoire chez l’être humain.

Comment mesurer le taux vibratoire moyen d’une personne (être humain) ?

 

L’évaluation du taux vibratoire avec le cadran de Bovis

Le cadran de Bovis, contrairement à la règle de Bovis (pour les aliments et les arbres), permet de mesurer les fréquences vibratoires des êtres vivants en général et des êtres humains en particulier.

Il peut mesurer des taux vibratoires atteignant 18 000 unités Bovis (UB).

On considère que la fréquence moyenne vibratoire d’une personne tourne autour de 6500 UB.

En deçà, il faut savoir que sa fréquence vibratoire est négative.

Cela révèle des soucis sur le plan sanitaire.

Il peut s’agir d’une intoxication, des douleurs permanentes, d’une anémie ou de tout autre trouble ou pathologie de nature physique.

L’idéal est d’avoir un taux compris entre 8000 et 10000 UB.

Pour la mesure, il suffit de positionner le pendule au niveau du cercle central et le laisser osciller jusqu’à s’arrêter sur une mesure.

Les trois plans énergétiques à prendre en compte

L’être humain est constitué de trois composantes qui sont toutes mesurables par le cadran de Bovis.

Il s’agit du :

  • plan physique dont la mesure est moins élevée,
  • du plan énergétique qui est médian
  • et du plan spirituel qui peut prendre des proportions très élevées.

Ainsi, la fréquence vibratoire du plan physique ne dépasse généralement pas les 10000 UB, celle du plan énergétique se situe entre 1000 et 14000 UB et celle du plan spirituel oscille entre 14 000 et 18 000 ou plus.

Il faut noter qu’il existe aujourd’hui des cadrans de Bovis dont le seuil dépasse de loin celui des 18000.

Les fluctuations du taux vibratoire

Les taux vibratoires des êtres humains fluctuent, car celle du cosmos l’est en permanence.

En effet, l’univers est le principal facteur d’influence sur la fréquence vibratoire des personnes.

C’est peut-être ce qui explique que les taux vibratoires des personnes soient en constante augmentation, avec le développement des technologies, entre autres bouleversements.

Face à ce constat, un nouveau cadran fut inventé pour mesurer au mieux la fréquence vibratoire des êtres humains.

Un nouveau cadran de Bovis

C’est en 2014 qu’un nouveau cadran fut mis sur pied en élargissant le spectre.

Avec lui, il est possible d’aller jusqu’à 60 000 UB.

En effet, une augmentation est notée sur tous les trois plans énergétiques ce qui remet en cause les anciens intervalles.

À présent, on considère :

  • rester sur le plan physique jusqu’à 20 000 UB,
  • sur le plan énergétique de 20 000 à 36 000,
  • sur le plan spirituel au-delà des 36000 UB.

Cependant, ce changement des moyennes sur les trois plans ne remet pas en cause la moyenne 6500 UB en deçà de laquelle votre corps vous lance une alerte.

L’intérêt de ce calcul est de déterminer les actes et comportements qui vous font du bien et ceux qui vous plongent dans un état de taux vibratoire négatif.


Ebook gratuit : les secrets du pendule pour communiquer avec l'invisible !


Lire aussi :

Comment mesurer et augmenter son taux de vitalité ?

Comment rendre son aura puissante ?